Obligations
Programme de gestion
Matières explosives et réactives
  Azotures métalliques
  Acide picrique
  Autres explosifs chimiques
Transport des déchets chimiques
 
 
 

Les azotures métalliques sont des produits chimiques hautement réactifs et instables qui appartiennent à la famille des explosifs primaires. Certains de ceux-ci sont utilisés pour initier des détonations d’explosifs stables, comme le TNT ou le nitrate d’ammonium. La plupart des explosifs primaires ne peuvent être utilisés commercialement car ils sont trop sensibles à leur environnement.

L’azoture métallique est le résultat d’une incompatibilité entre l’azide de sodium et les métaux, comme par exemple le cuivre (azoture de cuivre), le plomb (azoture de plomb) ou l’argent (azoture d’argent). Certains sous-produits s’y retrouvent également, comme l’azoture d’hydrogène (ou acide hydrazoïque). Ce composé, bien qu’il soit un sous-produit, est excessivement nocif pour l’humain (0,5ppm) et très réactif.

L’azide de sodium est également incompatible avec une grande quantité d’éléments, comme le lithium, la baryum, le strontium, tout comme la plupart des métaux.

Les systèmes de plomberie des laboratoires biomédicaux sont des endroits où des azotures métalliques sont fréquemment générés puisqu’il y a un contact presque constant entre l’azide de sodium et les tuyaux de cuivre composant le système de plomberie. Certains conduits de laboratoire sont faits d’autres matières (verres, polypropylène, etc) mais généralement, la connexion entre le tuyau et l’évier est composée de cuivre ou d’alliage, comme du laiton, ce qui génère également le problème.


L’azide de sodium normalement utilisé en laboratoire s’y retrouve à très faible dose, soit entre 0,1 et 0,3%. Toutefois, même à ce faible pourcentage, l’azide de sodium entrera en contact avec le cuivre et génèrera le problème.

Certains facteurs peuvent avoir de l’influence sur la rapidité avec laquelle l’azoture sera créé. Qu’on pense à la quantité de liquides pouvant circuler dans les tuyaux ou encore à la présence de produits pouvant accélérer le développement des azotures, comme l’acide nitrique.

La présence d’azoture, à de très faibles concentrations, peut être réglée par une décontamination exécutée par un expert. Toutefois, une présence plus importante d’azoture ne pourra pas être réglée par une décontamination puisque des azotures resteront présents dans les cavités de la paroi intérieure du tuyau. Dans ce cas, une extraction sécuritaire doit être exécutée par un spécialiste en explosif chimique.

Une planification rigoureuse, un plan d’intervention efficace et des procédures d’urgence bien élaborée pourront assurer une intervention tout à fait sécuritaire.

Toxyscan inc. possède l’équipe et l’expérience nécessaire pour mener à bien de telles opérations et solutionner votre problème.

Vous êtes au prise avec ce problème ? Contactez-nous !

 
Zone Clients
Zone distributeurs
 
30   2014
La Commission Scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup choisi Toxyscan pour l'implantation et la gestion de son programme de gestion des matières dangereusesdans ses écoles secondaires et son CFP.
En savoir plus...
 
15   2014
Teledyne Dalsa choisi la formation en ligne SIMTOX, pour la formation SIMDUT de son personnel.
En savoir plus...
 
 2014
Le CSSS de Matane choisi le logiciel Toxyscan pour la gestion des risques chimiques.
En savoir plus...
 
Voir toutes les nouvelles
   

Copyright © 2000-2019  Toxyscan inc. Tous droits réservés.
Optimisé pour une résolution d'écran de 1024 x 768.

Clicky Web Analytics